Créativité et Productivité – 6 clés de la réussite de Kyan Khojandi

Ecrit par 12 juin 2020juin 29th, 2020Communication digitale, Zoom sur

Un inconnu connu, source d'inspiration

Mon domaine, c’est la stratégie de communication.

Voilà 3 ans que je me régale à mettre en place toutes sortes de stratégies de communication que ce soit pour mon activité canine, Danse avec ton chien, ou pour les entrepreneurs que j’accompagne. Mais pendant le confinement, je me suis prise dans une vague d’inspiration grâce à Kyan Khojandi.

Kyan Khojandi, vous connaissez?… et si je vous dis « Le mec de bref. » ! Comme la plupart d’entre vous, avant le confinement, je l’appelais ainsi… Mais quel dommage de ne pas l’avoir découvert plus tôt tel qu’il est vraiment, avec tout ce qu’il a à nous apporter, nous les entrepreneurs !

Depuis plusieurs semaines, je découvre et redécouvre les nombreuses œuvres de Kyan Khojandi. Il m’a tout simplement captivée par sa capacité à créer et à produire… Aussi aujourd’hui, j’aimerais le mettre à l’honneur dans cet article en vous invitant à découvrir son univers incroyable et quelques points clés de sa réussite que j’ai pu identifier.

Kyan Khojandi 6 clés de sa réussite

Il est comme une machine à créer des idées et à leur donner vie

Kyan Khojandi est acteur, réalisateur, producteur, écrivain, humoriste, musicien et en vrai un peu magicien. Il est comme une machine à créer des idées et à leur donner vie. Mais pas juste une petite vie, carrément leur meilleure vie!

Le point que je retiendrais de l’étude de sa réussite est que quand on est entrepreneur, on est multi-tache, une sorte de couteau Suisse…

Mais il existe plusieurs types de couteaux Suisses : ceux avec 4 fonctions et ceux avec 1387 fonctions. Peu importe le nombre de fonctions que vous avez, le plus important est d’apprendre à savoir quand et comment les utiliser et savoir où trouver les fonctions qui vous manquent.

Je m’exprime toujours avec des métaphores bizarres… alors passons au concret !

Nous sommes nombreux à avoir des idées plein la tête, mais c’est tout autre chose de transformer ces idées en projet puis de donner vie à ses projets et de les faire grandir et découvrir au monde extérieur. Voici 6 clés de la réussite de Kyan Khojandi que j’ai pu identifier.

1. Être sincère et parler de ce que l'on connait

Kyan ne “vise” aucune cible. Il parle avec son cœur de ce qu’il connait, de ce qu’il a vécu en y mettant l’émotion qu’il a ressentie. Il ne traite aucun thème en particulier mais parle de la vie de tous les jours. Ainsi, on a l’impression de faire partie de son univers, bizarrement ce dont il parle résonne en nous et alors on se laisse embarquer dans ses histoires, ses chansons, ses blagues, etc. On a presque l’impression que c’est notre meilleur ami…

Bref. J'ai eu 30 ans.
L'Horizon des évènements

2. Savoir faire naître des idées 💡

L’inspiration c’est quelque chose de personnel à chacun. Parfois on a 10 idées par jour et parfois, c’est le néant. Et puis, il suffit d’une idée pour réussir à faire quelque chose de génial. Mais comment trouver cette idée?

Kyan explique comment il fait pour trouver des idées. C’est très personnel mais aussi très captivant et inspirant de l’écouter en parler. Dans cette vidéo, où il répond à des élèves d’une école de cinéma, il explique non seulement comment il fait pour trouver des idées et comment il sélectionne certaines d’entre elles pour les concrétiser.

Comment j'ai des idées - Tips pour trouver des trucs

3. Donner vie à ses idées avec passion 🌟

Kyan nous explique dans de nombreuses vidéos, que lorsqu’une idée envahit sa tête, il la note. Il laisse le flux d’idées sortir… et ce n’est que plus tard qu’il verra s’il donne vie ou non à ses idées. Il insiste sur le fait qu’il ne faut pas garder ses idées pour soi, que c’est en en parlant qu’on se rend compte du potentiel même de l’idée. Et si on se la fait voler? On ne partagera plus ses idées avec le voleur…

Le making of de bref., série de 82 épisodes de court métrage, hyper bien pensée et réalisée, est une mine d’or d’informations ! Je vous laisse découvrir cette vidéo qui montre toute la complexité de cette série depuis l’apparition de l’idée jusqu’à la diffusion dans nos écrans.

Le Making of de bref.

4. La perfection du détail

Ce qui a fait la réussite des oeuvres de Kyan avant tout, c’est son côté perfectionniste. Il vise la qualité. Ainsi on sent sa générosité dans ses œuvres et on a l’impression qu’il nous a chouchouté en les rendant aussi belles. C’est assez exceptionnel cette impression et cette émotion qui se dégage d’un court métrage qui traite de sujets de la vie de tous les jours. Si vous avez regardé le Making of de bref., juste au dessus, vous comprendrez alors comment cette série a eu un tel succès en ne faisant que quelques minutes pas épisode. Chaque épisode a été peaufiné dans le moindre détail !

Bref je suis comme tout le monde
Bref je suis allé au supermarché

5. Augmenter les possibilités de réussir avec les bons partenariats

Le travail d’équipe, c’est vraiment le point qui m’a le plus marquée lors de la découverte de son univers. Il s’entoure des bonnes personnes, très différentes et complémentaires de lui. Toutes vont apporter de qualité et de la matière à son travail.

Il fait confiance aux gens et n’hésite pas à partager ses idées. Rien ne lui appartient au final, tout est un travail d’équipe…

Making of Serge le mytho
FAQ Un bon moment (avec Navo - partage d'idées à partir de 4 min)

6. Partager en toute bienveillance - Enseigner - Échanger

Kyan Khojandi partage sur YouTube toutes ses séries et son spectacle gratuitement. Il est généreux dans ses réalisations mais aussi dans leur diffusion.

Il y a également beaucoup de documentaire sur sa façon de travailler, de trouver des idées, de réaliser des projets, etc. Il rend tout accessible. Mais, il a aussi cette façon de donner un peu de sa lumière à certaines personnes dont il apprécie le travail.

Et enfin pour finir et pour tous les passionnés de chien qui me suivent, Kyan Khojandi partage aussi régulièrement des lives sur son instagram dédié à sa chienne NES. Il y parle d’éducation positive, de tricks et de frisbee.

Encore un grand merci à Kyan Khojandi pour m’avoir permis de découvrir son univers si inspirant, pour m’avoir donnée 35 secondes de sa lumière, pour ses échanges sur la bienveillance en éducation canine et pour la relecture de cet article.

Laissez un commentaire